Vous êtes passionné par les relations entre les personnages de Pokémon ? Vous aimez le Yaoi, le Yuri ? Shipping Infinity est fait pour vous.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
[Cdiscount à volonté] -50€ de réduction ...
Voir le deal

Partagez
 

 SI on rêvait ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Twask
Golden Shipper
TwaskGolden Shipper


Féminin Messages : 2219
Localisation : eat your broccoli

SI on rêvait ? Empty
MessageSujet: SI on rêvait ?   SI on rêvait ? Mini_298936rienDim 25 Jan 2015 - 21:16

SI on rêvait ? 569304Cover1


Le cœur du problème résidait en un forum : Shipping-Infinity. Lorsque Chapy, animatrice de cette petite communauté, s'était mis en tête de créer le topic : "Vos rêves, toussa toussa", elle n'avait pu imaginer l'erreur qu'elle était sur le point de commettre.
Le principe du topic était simple : permettre aux membres de raconter leurs rêves, dans le but logique de s'en amuser. Il en fut ainsi un long moment ; les rêves se propageant au-delà-même d'une vingtaine de pages. Restait néanmoins une question idiote, qu'aucun SI-en ne s'était jamais posée...

Que pourrait-il bien advenir d'eux, si ces rêves étaient amenés à affecter la confortable réalité à laquelle ils étaient tous si habitués ? Qu'adviendrait-il du monde ?

Une fois le problème soulevé, la quête de survie SI-enne fut lancée.

_____________________________________________

SI on rêvait ? 1564087946-dfghj
Revenir en haut Aller en bas
http://historwask.tumblr.com/
Twask
Golden Shipper
TwaskGolden Shipper


Féminin Messages : 2219
Localisation : eat your broccoli

SI on rêvait ? Empty
MessageSujet: Re: SI on rêvait ?   SI on rêvait ? Mini_298936rienDim 25 Jan 2015 - 21:18

Introduction



Mayumi se réveilla doucement.

Elle sentait le soleil filtrer à travers les stores de sa chambre, et venir caresser son visage de ses rayons chauds. Elle se redressa de sur son matelas et s’étira, le sourire aux lèvres. Sa première pensée fut au rêve qu’elle quittait tout juste. Il n’avait pas été long, et n’avait pas dû s’étendre sur plus d’une dizaine de minutes, mais avait au moins eu le mérite de l’amuser. S’imaginer Capumain lui parler de citrouilles était tout à fait singulier ; aussi décida-t-elle, avant de commencer ses préparations de la journée, d’aller en faire part aux membres de Shipping Infinity. Par un heureux hasard, Chapy avait inauguré la veille le topic : « Vos rêves, toussa toussa ».

Gaiment, la blonde s’y rendit, pressée d’accueillir leurs réactions, et rédigea en une ligne le contenu bref de sa nuit.

« Un jour j’ai rêvé de Capu qui me parlait de citrouille. »

Elle gloussa bêtement à la relecture de son message et l’envoya aussitôt, avant de partir mettre de l’ordre dans son lit, sans se douter alors que ce rêve était le premier d’une longue lignée, qui risquait de devenir sous peu une menace omniprésente.

_____________________________________________

SI on rêvait ? 1564087946-dfghj
Revenir en haut Aller en bas
http://historwask.tumblr.com/
Twask
Golden Shipper
TwaskGolden Shipper


Féminin Messages : 2219
Localisation : eat your broccoli

SI on rêvait ? Empty
MessageSujet: Re: SI on rêvait ?   SI on rêvait ? Mini_298936rienMer 28 Jan 2015 - 16:04

Chapitre 1



- Ah, oui, quand-même, murmura Topaz en sursautant, tout juste réveillée.

Elle s’assit en tailleur, la couette couvrant encore ses genoux, et se gratta la nuque. Visiblement, Psycho-kun était encore de sortie ce soir. Le personnage en lui-même n’avait rien d'effrayant, toujours représenté sous les traits d'un jeune homme brun dans la vingtaine ; mais ses apparitions régulières dans les rêves de la jeune fille la troublaient étrangement. Elle poussa un long soupir, tachant de ne pas s’attarder sur ce détail, et s’allongea de nouveau. Elle était consciente que ce phénomène n’avait rien d’étrange : elle n’était pas la seule à qui il arrivait. Elle fronça les sourcils malgré elle.

C'est moyennement rassurant, remarqua-t-elle en son for intérieur.

Elle resserra les couvertures autour d'elle, s'appliquant à recouvrir son corps jusqu'aux épaules, et ferma les yeux. Il n'existe pas. C'est juste ton imagination qui te joue des tours, Topaz. Tes rêves doivent bien l'aimer, alors ils le font revenir souvent. C'est tout. Ok ?! tentait-elle de se convaincre. Néanmoins, une part de son inconscient refusait de s'en tenir à une si faible résistance. Si elle ne parvenait pas à se convaincre elle-même, alors qui pouvait-elle bien espérer tromper ?
Elle prit une longue bouffée d'air et conclut à mi-voix.

- C'est la fatigue, ma vieille. T'iras mieux demain.

Elle étendit un bras et chercha son ordinateur à tâtons, le sachant posé en équilibre sur une pile de livres, eux-mêmes exposés sur sa table de nuit. Une fois certaine de l'avoir bien en main, elle le tira vers elle, et le posa à côté de son oreiller, ne se relevant que sur un coude. Elle créa un nouvel onglet, y ouvrit Shipping Infinity, et rédigea rapidement son rêve, de peur de l'avoir oublié le lendemain. Ceci fait, elle referma la machine, sans-même prendre la peine de la retirer de son matelas.

Pour la énième fois, elle laissa ses paupières s'abaisser, et s'endormit finalement plus vite qu'elle ne l'aurait cru.


***


Dizzy ouvrit les yeux.

- What the fuck, lâcha-t-elle tout haut, tâchant de rassembler ses esprits.

Elle ne sentait plus sous elle le confortable matelas où elle passait la plus large partie de ses journées ; mais le sol, ferme et rude, recouvert d'un monticule d'objets aux origines et usages variés. Elle se releva et s'assit sur le rebord du lit, une main frottant son dos endolori, et l'autre à son front ; ce second geste ayant pour but de lui faire retrouver ses esprits plus rapidement. Une trentaine de secondes suffirent à lui remémorer son dernier rêve, qui lui arracha un frisson, puis un sourire amusé.

- Dreadman... ! Encore... ?

Cet homme, surnommé ainsi pour ses évidentes dreadlocks, n'en était pas à sa première apparition dans les rêves de la jeune fille. La première fois, il n'avait été qu'un vague inconnu, au cœur d'une fête quelconque. Puis il était revevu, par deux fois. Celle-ci était la troisième. Plus ils se croisaient : moins les rêves en question avaient de sens. Cela n'avait jamais inquiété Dizzy : des rêves restaient des rêves. Mais l'idée qu'un étranger, sorti tout droit de sa propre imagination, soit un personnage aussi récurent dans ses pensées les plus enfouies, avait un aspect malsain qu'elle n'aimait guère.
Dizzy n'était pas du genre à tourner le dos aux choses malsaines de la vie ; son côté masochiste l'incitait toujours à aller au bout des choses (ce que certains lui reprochaient parfois). Mais, au-delà de l'étrange, voire-même au-delà de l'inexistence de Dreadman, elle se sentait suivie.

Elle se savait incapable d'oublier ce rêve ; aussi fit-elle le choix de poursuivre sa nuit, tant qu'elle avait encore sommeil  ; et d'aller confier ce rêve aux membres de Shipping Infinity dés le lendemain.


***


- Sa mère ! hurla Kai dans un sursaut.

Elle ouvrit soudainement les paupières, et se redressa aussi vite, de manière à se trouver assise. Elle se dépêtra des mille-et-une couvertures qui entravaient ses mouvements, et les jeta au loin. Elle avait comme l'impression de brûler de l'intérieur, ce qui n'était - à ses yeux du moins - pas un réveil des plus agréables. Elle avait connu pire, mais également mieux. Bien mieux. Le cauchemar dont elle venait de s'échapper était d'une rare violence, et pour rien au monde elle n'aurait voulu avoir à le vivre une seconde fois.

Elle déglutit et prit une profonde inspiration.

- C'est juste un rêve, mais... Bordel, elle sort d'où, cette fille ?

Voir son père tué, sa mère torturée, et son frère prêt à subir un sort au moins égal ; le tout par une femme, blonde aux yeux bleus, qu'elle ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam, en aurait traumatisé plus d'un. Elle avait certes su répliquer, jusqu'à la réduire même à l'état de charpie, mais l'image de cette étrangère, tâchée du sang de sa famille, la hantait encore, alors que le reste des détails n'était déjà plus qu'un amas flou qu'elle sentait près de sombrer dans ses souvenirs lointains.

Elle attrapa la bouteille judicieusement posée au pied son lit et en but une longue gorgée, puis soupira et s'allongea.
Si elle s'était pliée à ses envies passagères et avait laissé de côté ses besoins les plus primaires, elle se serait saisi de son ordinateur et n'en aurait plus décroché de la nuit. Néanmoins, elle devina qu'agir de la sorte ne lui apporterait rien de bon.

Elle ferma les yeux. La scène du cauchemar lui apparut comme par automatisme, et les rouvrit aussitôt.

- Je ne la sens pas très bien, cette fin de nuit... maugréa-t-elle, sans cesser de froisser ses draps par des mouvements incessants.

Après encore une trentaine de minutes, qui ne purent que l'agacer profondément, elle parvint à trouver un sommeil approximatif, qui tint jusqu'au petit matin.

_____________________________________________

SI on rêvait ? 1564087946-dfghj
Revenir en haut Aller en bas
http://historwask.tumblr.com/
Twask
Golden Shipper
TwaskGolden Shipper


Féminin Messages : 2219
Localisation : eat your broccoli

SI on rêvait ? Empty
MessageSujet: Re: SI on rêvait ?   SI on rêvait ? Mini_298936rienDim 1 Mar 2015 - 22:23

Chapitre 2



Lorsque Shuu se réveilla, le lendemain matin de cette nuit troublée ; il offrit un premier regard à son réveil ; puis au temps extérieur, par la fenêtre de sa chambre. Les gouttes de pluie obstruant la vue parlèrent d'elles-mêmes, et arrachèrent un soupir ennuyé à l'adolescent.
Il se leva, trainant des pieds, et attrapa l'ordinateur délaissé au pied de son lit d'un geste mou. Cette fois-ci légèrement plus éveillé, il prit enfin conscience des chiffres inscrits dans la partie inférieure-droite de son écran.

- Ah, merde, lâcha-t-il vaguement, Treize heures.

L'heure en elle-même n'avait guère d'importance. Il n'avait aucun rendez-vous, et dans le meilleur des cas ; la pluie l'aurait obligé à annuler tout projet de sortie. Le véritable problème était autrement plus simple : il venait de perdre un quart de son week-end à dormir.
Il grogna vaguement, quelque peu frustré à l'idée de ne plus disposer que d'un samedi après-midi, et s'allongea de côté, de manière à pouvoir poursuivre ses manipulations informatiques. Il ouvrit Google, et atteignit bientôt le forum de Shipping Infinity. Le seul topic actif de la matinée avait été celui des rêves. Il a dû se passer quelque chose d'intéressant cette nuit pour que le Parce que soit aussi mis de côté, songea-t-il naturellement.

Il cliqua sur la dernière page, et découvrit non-sans une moue découragée trois longs paragraphes n'attendant que d'être lus. Il se prêta d'abord à la lecture des réactions diverses d'autres membres, et crut comprendre qu'il ne perdrait pas davantage de temps à aller lire le tout entièrement, qu'à paresser jusqu'à une heure de l'après-midi.
Une vingtaine de minutes plus tard, après plusieurs relectures et assimilations des diverses et nombreuses informations, Shuu bailla longuement et se laissa rouler sur le dos.

- C'est space, soupira-t-il, D'habitude, c'est des rêves plutôt cons et flous. Là, tout est hyper-sérieux et décrit dans les moindres détails. Et le rêve de Kai... (Il frissonna imperceptiblement) C'est chaud de penser que certaines personnes sont vraiment comme la fille qu'elle a vue.

Il ferma les yeux et inspira profondément. Encore une petite demi-heure, et ensuite je me lève, s'imposa-t-il sans lui-même oser trop y croire.
Il tira la couette à lui, écarta l'ordinateur jusqu'à sa table de nuit, et se rendormit aussitôt, preuve d'une flemme naturelle généralement très prononcée chez les adolescents de son âge.


***


Luna s'étira longuement, le sourire aux lèvres, avant de sauter au bas de son matelas, se réceptionnant habilement quelques mètres plus loin. Cette journée s'annonçait merveilleusement bien, pour la première fois sans doute depuis longtemps. Elle en fut la première étonnée.
La blonde n'était pas habituée à se réveiller aussi facilement ; aussi décida-t-elle d'en tirer profit. Cette fois-ci, elle ne perdrait pas la moitié de sa journée à colmater dans le fond de son lit, confortablement installée entre deux oreillers et autant de couvertures. Elle voulait être productive, une fois dans son année.

Elle réfléchit un très bref instant, lèvres pincées et air soucieux, puis se résigna.

- Ouais, non. Il pleut. Je risque d'être déconcentrée.

Elle haussa les épaules avec un soupir entendu et se laissa retomber contre le matelas, puis de jurer en réalisant qu'elle aurait dû saisir son ordinateur avant de se rassoir. L'envie de se relever lui était vite passée. Elle saisit son téléphone, posé judicieusement à la gauche de son oreiller, et le porta à mi-hauteur, pour y consulter ses messages.

- Un seul, observa-t-elle.

Il lui avait été envoyé aux alentours de cinq heures : heure à laquelle elle sombrait encore dans un lourd et profond sommeil. Elle l'ouvrit, en faisant défiler quelques autres qu'elle avait relus la veille au soir, et le consulta sans feindre un certain intérêt pour son contenu.

Euh, Luna, t'as vu les derniers messages postés sur le topic des rêves ? Psk ça fait peur lol, lut-elle à haute voix.

Vivement, elle composa plusieurs des lettres affichées à son écran et envoya sa réponse.

Cc Chapy. Heu, pas encore mais j'y vais !

Dans un dernier soupir, et après avoir fait craquer ses phalanges, la blonde se leva et retourna à son bureau. Arrivée à sa chaise, elle redressa l'écran de son ordinateur et le sortit de son état de veille prolongée. Un pianotage rapide sur quelques touches du clavier la conduisit jusqu'à la page d'accueil de Shipping Infinity, où seul le flood avait été actif au cours de la nuit. Mollement, elle cliqua, et atteignit le topic mentionné plus tôt par l'animatrice. Elle parcourut le contenu des derniers messages mis en ligne d'un air hagard, pour finalement se laisser tomber dans le fond de son fauteuil, étonnée.

- Pas très jouasse, tout ça, murmura-t-elle pour elle-même, avant de conclure un ton plus fort, Je vais appeler Topaz.

_____________________________________________

SI on rêvait ? 1564087946-dfghj
Revenir en haut Aller en bas
http://historwask.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




SI on rêvait ? Empty
MessageSujet: Re: SI on rêvait ?   SI on rêvait ? Mini_298936rien

Revenir en haut Aller en bas
 

SI on rêvait ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shipping Infinity ::  :: Fanfics :: Autres-