AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les miliers de fleurs de deux grands cerisiers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamitopaz
Golden Shipper
avatarGolden Shipper


Féminin Messages : 4838
Localisation : Il fout quoi le type aux cheveux verts

MessageSujet: Les miliers de fleurs de deux grands cerisiers.   Mer 29 Mai 2013 - 19:58



Les milliers de fleurs de deux grands cerisiers. [Titre montrant un grand manque d'inspiration.

Fan-Fiction Pokémon.
Possibilité de posséder des passages pouvant heurter la sensibilité de certains, mais aucun rapport trop sexuel.
Lin et Zack m'appartiennent, les autres personnages sont de Pokémon. Des possibilités que certains personnages appartiennent à d'autres personnes, si vous voulez voir l'un des vôtres dans cette fiction, contactez-moi par MP, envoyer une description complète du personnages qui sera sûrement réarrangés pour correspondre à cette fiction.

Spoiler:
 

_____________________________________________





Dernière édition par Tophina le Mer 5 Juin 2013 - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kamitopaz
Golden Shipper
avatarGolden Shipper


Féminin Messages : 4838
Localisation : Il fout quoi le type aux cheveux verts

MessageSujet: Re: Les miliers de fleurs de deux grands cerisiers.   Mer 29 Mai 2013 - 19:58

P r o l o g u e .






À Rosalia, une jeune fille était assise sur les escaliers de la Tour Cendrée.

La fille était vêtue d'une tenue particulière. Entièrement de couleurs bordeaux, ressemblant à un mélange de kimono, de tenue de militaire et d'uniforme d'écolière.

Ses cheveux roux rosé étaient accrochés en couettes, l'une trois fois plus fine que sa voisine.

Les yeux de la jeune fille semblaient être la liaison d'une émeraude et d'un saphir. Visant le ciel, ils offraient à leur propriétaire la vue d'un ciel bleu décoré de simple et fines taches blanches cotonneuses nommées nuages.

Elle arrêta sa contemplation quand un homme, plutôt grand et aux sombres cheveux bruns, sortit de la Tour, un air sérieux sur son visage qui laissa place à un sourire en voyant la rousse.

Elle se leva et les deux marchèrent vers un endroit quelconque.


Lin Fein et Zack Lynckendius, dresseurs d'élite appartenant à Jotho et travaillant en collaboration sans objectifs connus.

_____________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Miette Halia
Animatrice Hétalienne
avatarAnimatrice Hétalienne


Féminin Messages : 3177
Localisation : En train de dabber avec italie.

MessageSujet: Re: Les miliers de fleurs de deux grands cerisiers.   Mer 29 Mai 2013 - 20:28

C'est un début très court, mais ça m'intrigue, et j'ai envie de savoir ce qu'il va se passer. J'aime bien l'ambiance du début en tout cas, on sent que quelque chose de grave se prépare !

Je peux t'envoyer une fiche de personnage par MP ? Ooooooh !
Revenir en haut Aller en bas
http://hetalianboot.tumblr.com/
Kamitopaz
Golden Shipper
avatarGolden Shipper


Féminin Messages : 4838
Localisation : Il fout quoi le type aux cheveux verts

MessageSujet: Re: Les miliers de fleurs de deux grands cerisiers.   Mer 29 Mai 2013 - 20:34

Oyea
Vas-y, envoies ! :D

_____________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Capumain
Golden Shipper
avatarGolden Shipper


Masculin Messages : 2766
Localisation : Non^^

MessageSujet: Re: Les miliers de fleurs de deux grands cerisiers.   Mer 29 Mai 2013 - 20:56

La meuf qui écrit 10 fictions en même temps !

#ComeBack
Revenir en haut Aller en bas
Kamitopaz
Golden Shipper
avatarGolden Shipper


Féminin Messages : 4838
Localisation : Il fout quoi le type aux cheveux verts

MessageSujet: Re: Les miliers de fleurs de deux grands cerisiers.   Mer 29 Mai 2013 - 21:01

Mais euh, j'en écris même pas 5. ):

_____________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Kamitopaz
Golden Shipper
avatarGolden Shipper


Féminin Messages : 4838
Localisation : Il fout quoi le type aux cheveux verts

MessageSujet: Re: Les miliers de fleurs de deux grands cerisiers.   Mar 4 Juin 2013 - 18:33


Zack était assis sur une chaise, un ordinateur portable sur ses jambes dont les pieds étaient déposés sur un bureau.

Les doigts du garçon dansaient sur le clavier à la vitesse d'une personne assez habituée.

Dans la même pièce que lui se trouvait Lin, triant les livres d'une étagère, debout sur un tabouret lui permettant d'accéder au plus haut du meuble.

La jeune fille décida de lancer la discussion, tout en continuant son occupation.

"-Alors comme ça, tu n'as pas pu descendre à cause d'Eusine ?
-Oui, malheureusement.»

Elle soupira.

«-Il est vraiment désespéré, depuis que Suicune semble avoir choisi le dresseur dont il serait lié, soit Crystal de Bourg-Geon, il ne peut pas s'empêcher de bloquer l'accès à l'endroit où les deux ce sont rencontrés. C'est pourtant si inutile mais bon.
-Ça lui passera bien un jour.»

La rousse, après avoir finit de trier les divers livres et documents, alla ranger le tabouret à sa place puis revint auprès de son camarade.

«-Tu as fini tes recherches ?
-Oui, je viens juste.
-Alors c'est parfait ! On peut y aller.»

Zack mit son ordinateur en veille, prit son Pokématos, le rangea dans la poche de son pantalon bordeaux et se leva.

Les deux sortirent de la pièce et par la suite du bâtiment, pensant à refermer derrière eux.


À Rivamar se tenait un garçon brun qui prenait toutes sortes de photos autour de lui. Il attendait quelqu'un.

Après quelques minutes passées dans un silence décoré des clics de l'appareil, une jeune fille débarqua, saluant le garçon de la main avant de se retrouver à ses côtés.

Le garçon arrêta de prendre des photos et rangea l'appareil photo dans son sac.

«-Ton Pokédex avance ? Questionna le garçon.
-Oui, celui de Sinnoh est à 100% comme tu le sais très bien, celui de Kanto n'est qu'à 6%, pour Jotho c'est à 18%, Hoenn 40% et celui d'Unys est malheureusement à 0%.
-Wow ! Franchement Hikari, je dois dire que tu m'impressionnes, tu es largement plus avancée que moi. Je vais finir par être jaloux de ton talent.
-Hm. Sinon, pourquoi tu voulais me voir ?
-Eh bien, étant donné que nous avons actuellement un nombre de données satisfaisant sur les Pokémons de Sinnoh, le professeur nous a proposé de voyager dans d'autres régions. Nous avons opté pour Jotho, Jun et moi et nous voulions te demander ton avis mais, vois-tu, Jun s'avère déjà être parti donc la question se change en «veux-tu nous accompagner ?».»

Hikari soupira.

«-Décidément, Jun ne changera jamais. Eh bien, je veux bien vous accompagner. D'ailleurs, je ne verrais pas pourquoi je resterais ici alors que vous partez vous amuser à Jotho.
-Alors, je t'attends demain, à seize heures à Joliberges, tâche d'être à l'heure ! L'informa-t-il en commençant à s'éloigner en faisant des grands signes.
-D'accord !»


Un bateau venait d'arriver à Poivresel, libérant de nombreux passagers, tous tous sourire ou presque, sur terre ferme, la plage se trouva remplie de touristes se dirigeant vers la ville.

Parmi eux se trouvait un jeune homme dont une mèche de cheveux était courbée vers le ciel, qu'il regardait, avant de dévier son regard vers l'étendue de sable parsemée de serviettes, parasols et chaises longues. Des enfants couraient partout, un bon lot de personnes étaient occupées à bronzer mais, au milieu de tout cela, une scène se faisait bien distinguer des autres, il s'agissait d'un combat de Pokémon.

Celui-ci opposé deux adolescents, l'un avec un Milobélus, l'autre avec un Tengalice.

Le dresseur au Milobélus était brun, la tête recouverte par un bonnet assez spécial, le reste de la tenue était tout aussi personnalisé, grandes bottess, jogging noir, chemise grise bordée de noir, recouverte par une petite veste rouge et noire, longues mitaines aux mêmes coloris et un sac orange. Ses yeux étaient d'un rouge scintillant comme des pierres précieuses. On pouvait voir, grâce à son bronzage qu'il traînait au soleil depuis un bon moment.

L'autre dresseur était brun lui aussi, avec la tenue la plus habituelle chez un Scout.

Le combat ne dura pas longtemps mais en resta du moins impressionnant. Le Tengalice fut mis K.O en une seule combinaison d'attaque surprenante.

Le Milobélus, en suivant les ordres du dresseur bronzé, avait utilisé un Hydrocanon dans les airs tout de suite congelait par un laser Glace et coupé dans sa chute avec taillade, créant des pics de glaces assez pointues se dirigeant vers le Tengalice ennemi alors que des brindilles de glaces virevoltaient en scintillant à la lumière du soleil tout autour.

Ceux qui assistaient au combat étaient sidérés, déjà par la puissance mais aussi par la beauté de cette prestation pourtant si courte.

Le garçon à la mèche courbée l'était autant que les autres. Il ne manqua pas de faire partie de ceux qui applaudirent.

Le gagnant et son Milobélus firent une révérence à leur public avant de partir, Milobélus de retour dans sa Pokéball.

C'est ainsi que tout le monde s'évacua dans toute la ville, reprenant leurs activités habituelles.

Le touriste resta pendant quelques instants rêveur avant de partir lui aussi.

Il fit halte au Centre Pokémon en premier, le voyage lui avait donné faim. Et après un bon repas, le ventre plein, ressortit du centre, remerciant l'infirmière Joëlle.

Le garçon se dirigea vers son objectif : la salle de concours.

Quand il s'apprêtait à entrer quand une voix l'interpella :

«-Hey ! Tu es un nouveau coordinateur ?»

Le touriste se retourna pour tomber sur le dresseur bronzé de tout à l'heure.

«-Euh.. Oui.. Enfin, euh.. Bonjour ! Ne me fait pas de mal !»

Le dresseur éclata de rire.

«-Pourquoi je voudrais te faire du mal, voyons ? Je suis désolée de déclencher une discussion aussi soudainement.
-Ce n'est pas grave ! Et pour ta question : en fait, je ne suis pas vraiment un coordinateur débutant mais à Hoenn, si. Mais je ne connais pas très bien le système. Mon grand-frère m'avait dit de me renseigner avant de partir, j'aurais dû l'écouter...
-Si tu veux je peux devenir ton guide. Il faut que tu ailles chercher une carte de coordinateur à Vergazon, c'est le premier centre de coordination par lequel tu dois passer !
-Maaaiis je croyais que c'était celui de Poivresel ! C'est ou Vergazon ? Est-ce qu'il y a des dresseurs féroces partout sur le chemin ?! Dis-moi que non ! Ils sont effrayants ! Paniqua le jeune.
-Mais non, les dresseurs d'ici à Vergazon sont plutôt calmes et peu nombreux. Bon, il y a des voyous de temps en temps mais ce n'est pas grave, si tu veux, je t'y emmène en voiture !»

Le touriste le regarda bizarrement. Lui, conduire ? Mais il n'avait pas l'air d'avoir atteint la majorité ! Et puis, même si c'était le cas, il allait le déranger, non ?

«-Alors, tu veux ou tu veux pas ?
-Bah... J'ai peur de déranger.. Mais je veux bien.. Enfin ! Euh...
-Alors je les appelle. Conclut-il en souriant.»

Appeler qui ? Une personne qui lui amènerait sa voiture ? Un chauffeur ? Peut-être qu'il était riche et qu'une limousine allait débarquer ! Le futur coordinateur Hoennien ne se sentait pas dans les capacités de pouvoir entrer dans un tel véhicule !

Maryann ? Tyler ? C'était des noms que le brun avait prononcés, ils faisaient penser à des noms de servants de noble famille. Donc l'hypothèse de la richesse du garçon s'avérait de plus en plus possible.

Une fois l'appel terminé, le dresseur rangea son PokéNav dans son sac. Il se retourna vers son camarade.

«-Au fait, je m'appelle Ruby Selks, et toi ?
-Lillian Castelli !
-Hmm... Tu es d'une région d'Italie c'est ça ?
-Oui ! Je suis le champion d'arène de type eau de la ville de Romia avec mon frère. Même si en fait c'est plutôt lui le champion...»

Ils furent interrompus par l'arrivée d'une voiture, pas en train bon état mais correspondant aux routes les moins agréables à traverser. Sur le toit de la voiture se tenait un minuscule panneau avec marquer «Hoenn TV».

La tête d'un homme sortit de la fenêtre de la voiture.

«-Hey Ruby ! Lança l'homme. Pas trop fait attendre ?
-Tyler ! Maryann ! Vous voilà enfin !
-Bon. Allez, montez ! Fit Maryann en sortant elle aussi sa tête de la voiture.»

Ruby et Lillian ne discutèrent pas et montèrent dans la voiture.

Lillian était soulagé qu'il ne s'agisse pas d'une limousine, même si l'état et la voiture n'étaient pas les meilleurs, il préférait ça que d'être dans une voiture de noble.

Le trajet se passa pour le mieux, quoiqu'un peu brutal, étant donné que tout le monde que le véhicule contenait, mis à part Lillian, était d'accord pour un peu de vitesse, de grands virages brusques et un dérapage à l'arrivée.

L'Italien du mettre du temps à calmer ses remontés de nausées dans la ville de Vergazon. Une fois l'estomac tranquille, il put profiter de l'air frais de Vergazon.

Ruby se retourna vers les deux journalistes.

«-Encore merci pour le trajet, hein !
-Mais de rien Ruby, c'est normal. Lui répondit Tyler.»

Puis il se ré-retourna vers l'Italien, lui attrapa le bras et commença à l'entraîner vers un bâtiment rouge, le centre de concours de Vergazon.

«-Eh ! Attends ! Pas si vite... Aïe ! Je me suis pris le pied contre un truc dur ! Ça fait maaaal ! Eeeeeh !»

Ruby ignora les plaintes de Lillian et s'arrêta de le traîner juste devant un comptoir dans le bâtiment.

Derrière se trouvait une dame, assez grande, qui souriait.

«-Bonjour madame, c'est pour faire la carte-concours de ce garçon. Il se nomme Lillian Castelli, il est Italien et... Ce sera tout. Je crois.
-Je vous fais ça tout de suite, merci de bien vouloir patienter. Si vous le voulez, la cafétéria est ouvert jusqu'à vingt-deux heures.
-Merci madame !»

Il ne fallut pas longtemps pour que Ruby, Lillian et les deux journalistes soient installés à une petite table, au fond de la cafétéria, buvant et mangeant ce qu'ils avaient commandés il y a quelques minutes.

«-Le prochain concours a lieu dans trois jours, tu ferais mieux de profiter de ce temps pour t'entraîner Lillian, enfin, je ne connais pas ton niveau alors considère ça comme un conseil d'ami. Informa Maryann.
-Moi, personnellement, je te conseille de t'entraîner avec Ruby, il est très douée, si ce n'est pour pas exagérer. Recommanda Tyler.
-J'ai cru voir ça en arrivant à Hoenn.»

Ruby rit.

«-Sérieusement, vous me flattez. Mais tu sais Lillian, sur la plage de Poivresel c'était juste un duel de rien du tout, je peux faire beaucoup mieux, sans vouloir me vanter.
-Bah, j'en doute pas vraiment. J'espère même un jour pouvoir dire de même pour moi, mais ce n'est pas gagné. Dit Lillian.
-Oh, dis pas ça je suis sûr que tu es très doué ! Il ne faut jamais se rabaisser comme tel !
-Mon frère aussi dit que je devrais arrêter de me rabaisser moi-même, que ça me rendais stupide et nul ! Il a raison...
-Mais putain ! Arrêtes de te rabaisser on vient de te dire !»

Tout le monde dans la cafétéria se retourna vers eux, sauf quelque peu nombreuses exceptions. Lillian se mit à grimacer puis pleurnicha.

«-Tu fais peur !»

Et c'est ainsi que Ruby regretta d'avoir voulu aider le jeune Italien.


«-Putain... Roucarnage, go !»

Le Pokémon vol sortit de capsule avec fierté, bien que pas très opposant face à son adversaire qui n'était autre qu'un magnifique Dracaufeu. Ce dernier lança un jet de flammes dans les airs à l'apparition de son adversaire, pour lui prouver qu'il n'avait nullement l'intention de perdre.

Ce combat se trouvait à l'arène de Jadielle. Il opposait Green Chen, champion de l'arène, à Luna Cordell, jeune fille ayant remporté tous les autres badges de la région et s'attaquant donc au dernier.

Cette dernière, à la grande surprise de son adversaire, était sur la voie de la victoire. Cinq Pokémon K.O du côté du brun alors que la fille n'en avait que trois, elle avait donc deux pokémon d'avance sur lui et son Dracaufeu était en grande forme. Alors que lui, il ne lui restait que Roucarnage, ce n'était pas qu'il n'avait pas confiance en ce Pokémon, mais il risquait de ne pas pouvoir tenir, surtout si les autres Pokémons de la blonde étaient aussi forts que les précédents.

«-Blaise ! Lance-Flamme !
-Roucarnage, esquives et Tornade !»

Le starter fit sortir un autre jet de feu de sa gueule à la mâchoire surprenante. Roucarnage l'esquiva sans difficulté et, tout en s'apprêtant à déclencher une tornade, fut pris de surprise en voyant que le Pokémon de feu avait fait une roulade aérienne tout en continuant son lance-flamme qui atteint l'oiseau en plein dans le mile.

Le champion lâcha un juron alors que son adversaire esquissa un grand sourire.

«-J'avais oublié de te dire que j'avais entraîné mes Pokémons de telle sorte qu'ils ne s'arrêtent pas en ayant raté leurs cibles tout en l'ayant lancé normalement, ils font le maximum pour que l'attaque touche l'objectif. Annonça-t-elle.
-Si tout le monde faisait des entraînements comme les tiens, j'aurais beaucoup de challenger.
-Eh oui Docuche !
-... Je m'appelle Green. Pas Docuche.
-Oh ! Pardon ! J'ai la mémoire courte. S'excusât-elle, apparemment gênée.»

Les Pokémons, attendaient patiemment les ordres de leurs dresseurs, sans se plaindre.

«-Roucarnage ! Cru-Aile !»

L'oiseau n'attendit pas que les adversaires réagissent pour attaquer le Dracaufeu adverse.

«-Blaise, contre-attaque avec boutefeu !»

Le Pokémon Feu prit appui sur le mur le plus proche et se propulsa à toute vitesse vers le Roucarnage, tout en s'enflammant et lui portant des coups enflammés arrivant jusqu'à lui.

L'oiseau tomba au sol. Il put se relever mais pas se réenvoler. Green se mit à désespérer. Un pokémon oiseau au sol ne valait pas mieux qu'un Magicarpe. Enfin, si, un peu plus.

«-Bon bah, je vais finir ce combat en douceur ! Blaise, lance-flamme ! Tout en divisant la puissance par deux !»

Le lézard de feu cracha un jet de flamme, beaucoup moins épais que le précédent mais qui mit quand même K.O l'oiseau.

Green soupira et rangea son pauvre Pokémon dans sa capsule.

Les deux adversaires se rapprochèrent et conclurent la fin du match par une poignée de main.

«-C'était un bon match. Félicitation Luna.
-Merci Docuche. Elle sentit une pression assez forte sur sa main. Eeeeh ?!
-C'est Green. Pas Docuche.»

Le sourire qu'il s'efforçait de faire ne cachait pas l'agacement qu'il avait. Surtout par la façon dont il serrait la main qui fit même mettre Luna à genoux.

«-P-Pardon Green ! Ce n'était pas voulu ! Lâches-moi s'il te plaît !»

Le brun obéit avec un sourire satisfait. Il mit la main dans sa poche et en sortit un petit objet : le badge. Luna le prit, ne manqua pas de l'admirer, et le rangea dans son étui à badge. Il était dorénavant complet, ce qui la fit sourire.

«-Qu'est-ce que tu vas faire maintenant ?
-Hein ? Bah la ligue, je pense.
-Je vois, alors bonne chance !
-Merci !»

Elle sourit, fit rentrer Dracaufeu, prit son sac et sortit de l'arène en faisant de grands signes au champion.

Une fois qu'elle fut partie, le jeune alla s'asseoir sur un des bancs de l'arène. Il soupira puis sourit.

«-Décidément ! Il y a de plus en plus de bons dresseurs... Je me demande s'il va encore rester longtemps au sommet.»


Et bah voilà le chapitre 1. L'histoire n'est pas bien intéressante pour le moment mais elle le sera plus plus tard. Enfin, c'est un peu normal. Donc Hina espère que vous avez eu une bonne lecture.

_____________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Mélina
Golden Shipper
avatarGolden Shipper


Féminin Messages : 2800
Localisation : Sur la route du succès..??

MessageSujet: Re: Les miliers de fleurs de deux grands cerisiers.   Mar 4 Juin 2013 - 19:54

Oh tu vas introduire tout les personnages de Poké Spé ? Si c'est le cas et que ça fonctionnera bien, c'est génial ! (j'attends les moments shippy, j'espère qu'il y en aura !)
Revenir en haut Aller en bas
http://mlalanda.tumblr.com/
Kamitopaz
Golden Shipper
avatarGolden Shipper


Féminin Messages : 4838
Localisation : Il fout quoi le type aux cheveux verts

MessageSujet: Re: Les miliers de fleurs de deux grands cerisiers.   Mar 4 Juin 2013 - 20:12

En fait, ce ne sont pas les personnages de PokéSpé mais ceux des Jeux Vidéos que j'ai un peu accordés à ceux de PokéSpé. [Il y aura bien évidemment des moments shippy que j’essaierais de ne pas trop faire tarder.]

_____________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Kamitopaz
Golden Shipper
avatarGolden Shipper


Féminin Messages : 4838
Localisation : Il fout quoi le type aux cheveux verts

MessageSujet: Re: Les miliers de fleurs de deux grands cerisiers.   Lun 17 Juin 2013 - 19:47


Lin et Zack étaient devant un chantier à Oliville. Lin assise et son camarade debout. Ils observaient.

«-Dis Zack ? Entama Lin.
-Hmm ?
-Qu'est-ce qu'ils construisent encore ?
-Une espèce de Rally Pokémon.
-Ooooh ! Décidément ! Il y a de plus en plus d'activité en compagnie des Pokémons ! Ce n'est pas étonnant qu'il n'y ait moins de dresseurs qu'avant !
-Pourtant, les dresseurs restent quand même les plus nombreux. Bien sûr suivi des coordinateurs.
-Et des Rangers ! Rajouta Lin.
-Et des Rangers.»

Lin se releva, tout en souriant. Et, d'une marche sautillante, se dirigea vers le port.

«-Il y a un bateau qui accoste ! Zack ! Viens ! Un bateau accoste !»

Il soupira et sourit à la jeune fille.

«-Oui, oui.»

Il la suivait d'un pas calme, tel un père suivant son enfant.

Elle ne tenait pas en place, elle adorait voir de nouvelle personne arriver à Jotho, elle monta sur une des barres du pont séparant le bâtiment par lequel devaient passer les touristes et le reste de la ville. Elle saisit deux capsules se situant à côté de ses PokéBall sur sa ceinture, les ouvrit et déversa de faux pétales de fleurs de cerisiers et de roses sur sa jupe. Elle attendit que les touristes arrivent pour leur lancer de petites poignées de pétales dessus.

Certains gens sourire, d'autres l'ignorèrent et le reste grognait. Un garçon s'arrêta un moment avant de sortir un appareil photo de sa poche et prendre la jeune fille en photo. De l'angle où la photo avait été prise était bien, pas trop bas par rapport à l'objectif, ni trop haut, et en plus l'effet que donnaient les pétales qui tombaient était bien.

Hikari, voyant son camarade s'être arrêté fit de même et se retourna, tout en remarquant à son tour Lin. Elle retourna le voir, posant sa main sur son épaule.

«-Louka ! Dépêches-toi !
-Hmm... Il se retourna vers Hikari. Pardon.»

Elle soupira et partit en faisant signe d'au revoir à la jeune fille, par politesse.

Cette dernière sourit, tout en continuant sa pluie de pétales sur les autres touristes.

Les deux Sinnohiens continuèrent d'avancer jusqu'à tomber en face d'un garçon habillé du même genre d'uniforme que la fille. Celui-ci leur sourit.

Ils le saluèrent de la tête avant de le contourner et de continuer leur chemin, ne disant plus rien. Ou ne sachant quoi dire, ils ne savaient pourquoi mais les deux personnes les avaient rendus plus calme qu'autre chose. Ce n'était pas comme une dépression, ce n'était pas négatif, mais ils étaient calmes.

Ce calme fut vite rompu. Louka put le réaliser avant sa partenaire et sortit son appareil photo pour prendre la scène suivante en photo : un jeune garçon blond qui fonçait dans son amie.

Cette dernière se retourna pour apercevoir le garçon, qu'elle connaissait très bien :

«-Jun ! S'écria cette dernière.
-Hem, désolé je ne t'avais pas vu Hikari !
-ET TU COMPTES VOULOIR ME FAIRE CROIRE ÇA ALORS QUE C'EST LA ÉNIÈME FOIS QUE ÇA ARRIVE ?!»

C'est en prononçant ceci qu'elle mit un violent coup de pied dans une certaine partie du corps de Jun, la scène fit grimacer Louka mais, il ne put s'empêcher de prendre une photo. La fille se retourna par la suite en croisant les bras et levant la tête de cent trente degrés avec une expression agacée contrastée par les légères rougeurs sur ses joues.

Louka ne put s'empêcher de lâcher un rire. Jun le regarda, visiblement outré.

«-Tu oses rire alors que ton meilleur ami est à l'agonie la plus complète ?!
-Si tu étais vraiment dans «l'agonie la plus complète» je pense que tu n'aurais pas été capable de formuler cette phrase et serais vidé de toute énergie vitale par la suite.»

Jun grommela et son ami éclata de rire jusqu'au moment où, Jun, enfin remis, décida de se relever. Il s'approcha d'Hikari, essayant de se retrouver face à elle mais elle n'attendit pas pour se retourner encore une fois. Il fit plusieurs autres tentatives mais en vain.

Il soupira et se retourna vers Louka, celui-ci haussa les épaules.

«-On devrait peut-être aller rendre visite au professeur Orme à Bourg-Geon. Je pense que ça nous sera utile pour la suite. Suggéra-t-il.
-Ou-
-Effectivement, et nous devrions commencer la route tout de suite. Coupa Hikari en commençant d'avancer vers la sortie de la ville.»


Luna Cordell avait quitté Jadielle pour se rendre à Bourg-Palette. Elle s'était déjà rendu dans cette ville pour aller chercher Blaise son premier Pokémon qui était un Salamèche à l'époque. C'était donc la deuxième fois qu'elle y allait.

Elle avait déjà passé le bonjour au Professeur Chen, lui racontant son aventure au passage, lui montrant sa boîte a badges complète et le Pokédex bien rempli qui était en sa possession.

La blonde errait donc encore dans le petit et adorable village. Elle alla à la rencontre de la sœur de Green, Nina, qu'elle avait déjà vu en compagnie de Léo, un garçon s'occupant de la gestion de stock des Pokémon. D'ailleurs, Nina était son assistante.

Cette dernière était contente de la voir et l'accueillit chez elle pour boire quelque chose.

Elles discutèrent donc pendant une bonne heure, surtout de ragot au sujet de Green. Nina avait éclaté de rire en apprenant que Luna croyait qu'il s'appelait Docuche.

Au bout d'un moment, Nina regarda sa montre.

«-Ah ! Faut que j'y aille. Tu peux m'accompagner si tu veux.
-Bah je veux bien. Mais tu vas où ?
-Rendre visite à la voisine.»

Elles rangèrent la table avant de sortir de la maison et se diriger vers la maison voisine. Nina ouvrit la porte pour tomber sur une femme brune, dos tourné à elles et regardant une photo. Elle eu un temps de réaction avant de se retourner d'un sursaut de joie.

«-Red ?!»

Sa joie retomba en voyant les deux jeunes filles. Mais elle n'en dit rien et leur fit quand même un sourire.

«-Oh ! Bonjour Nina, j'avais cru qu'il s'agissait de mon fils. Elle soupira, visiblement triste avant de relever la tête. Mais dis-moi ! Tu as amené une amie ? Comment s'appelle-t-elle ?
-Bonjour madame. Elle s'appelle Luna Cordell, c'est la dernière dresseuse à qui mon grand-père a offert un Pokédex. Et elle a déjà battu Green.
-... Bonjour madame... Dit la concernée, timidement car elle était souvent gênée face à des inconnus.
-Donc sinon, vous allez bien aujourd'hui ? Oh ! Je vous ai apportés des biscuits au passage ! Elle sortit les biscuit de son sac. Tenez !
-Oh ! Merci. Tu es toujours aussi gentille Nina. Elle prit le paquet.
-De rien.
-Ces biscuits ressemblent à ceux que raffolait mon fils, avant de partir. Remarqua-t-elle d'un ton plutôt triste.»

Nina grimaça et Luna fut loin de ne pas l'avoir remarqué contrairement à la dame qui regardait le paquet plongée dans de sinistres pensées.

«-Bah ils sont délicieux, hein, c'est normal.»

La dame eu un léger rire.

«-Tu es adorable Nina de venir prendre soin de moi mais j'aimerais que tu arrêtes, je te fais perdre du temps et tu as sûrement d'autres choses à faire. Ça me gène de savoir que tu te gène pour moi.
-Mais ça ne me dérange absolument pas de venir vous voir, s'en est même agréable...»

«-Quand vous ne parlez pas de votre fils.» Rajouta-t-elle beaucoup plus bas, faisant en sorte de ne pas être entendue. Car voir Nina Chen râler c'était comme voir un Pikachu chanter du Justin Bieber.

Luna ne savait pas trop comment réagir. Partir ? Rester ? Elle lança un regard plaintif vers Nina, n'osant pas parler et sûrement paraître impolie.

Celle-ci eu vite fait de comprendre son amie.

«-Oh, Luna ! Tu peux partir si tu veux, c'est toujours agréable de se promener dans le Bourg-Palette, toujours très calme. Elle souri.
-Merci...»

Luna ne tarda pas à sortir. Une fois cela fait, elle poussa un long soupir avant de se mettre à marcher à travers le village.

Elle n'avait jamais vraiment visité le Bourg-Palette. Les seuls bâtiments auxquels elle avait fait attention était le laboratoire du Professeur Chen, la maison de Green et Nina et celle de Red. Elle n'avait d'ailleurs jamais rencontré ce dernier mais en avait souvent entendu parler. Il était souvent considéré comme «Dresseur Ultime» il aurait disparu juste après avoir obtenu ce titre, certaines personnes commencent même à croire qu'il est mort mais rien n'était prouvé.

Les autres maisons que contenait le village ne s'avéraient pas être si intéressants aux yeux de la blonde. Dans toutes les villes il y avait des maisons. Dans toutes les villes il y avait des habitants. C'était le principe d'une ville, non ?

Elle décida alors de s’asseoir sur ce qu'on pouvait nommer plage sans que ça ne le soit.

C'était le bord du chenal donc certains se servait pour à Cramois'Île ou Parmanie. Il n'y avait que très peu de sables mais c'était suffisant pour s'asseoir comme le faisait la blonde. Elle regardait l'horizon.

Que du bleu.

Le ciel bleu se reflétait sur la large étendue d'eau, la faisant paraître bleue elle aussi.

Tout était silencieux, mise à part quelques cris de Pokémon, presque tous du type oiseau si on prenait le temps de le remarquer.

Elle décida de profiter de ce calme pour réfléchir, car c'était là qu'on y arrivais le mieux à réfléchir, dans le calme. Dans ce putain de calme.

Elle se rappelait de comment avait commencé son voyage. De façon tout à fait banale : Elle habitait à Lavanville et avait reçu une lettre du professeur Chen. Elle ne savait pourquoi et n'avait pu demander à personne d'autres car elle était la seule enfant de sa ville, mis à part les dresseurs qui s'y reposaient en ce moment. Peut-être était-ce pour ça. Mais bon, elle n'allait pas déranger le professeur juste pour savoir.

Cette lettre lui demandait tout simplement de venir au laboratoire de l'âgé. Rien d'autre. Elle y était bien sûr allée. Qui refuserais une invitation du Professeur Chen ? Qui ? Presque personne.

Là bas le professeur lui a donné un Pokémon en échange du fait qu'elle l'aide pour l'étude des Pokémons grâce à un Pokédex.

D'ailleurs, elle n'était pas la première. D'autres dresseurs avaient eu ce genre d'échange, même dans d'autres régions, via les collègue du vieu.

Ce qui était marrant avec eux, c'est qu'ils avaient tous un nom d'arbres. Sans exceptions. À croire que si tu t’appelais Jean-Claude Sapin, tu serais un scientifique Pokémon de renommée, à moins qu'il y ai déjà eu un professeur Sapin dans ta famille.

Après avoir eu son Salamèche, elle était partie à travers la région de Kanto, tout en ayant fait un petit passage à Jotho pendant une semaine, passant par un bateau reliant Carmin-Sur-Mer à Oliville, qui était la seule ville qu'elle avait visitée. Celle-ci était d'ailleurs très charmante et accueillante ! Luna avait surtout adoré la vision que l'on pouvait avoir depuis le haut du phare, que ce soit le jour avec le soleil faisant scintiller la mer, ou la nuit, quand la lune s'occupait du travail.

La ville contenait aussi une arène mais la championne était absente. Pour des raisons personnelles lui avaient dit les dresseurs de l'arène avant de rire sans que Luna ne sache pourquoi mais elle connaissait bien ce genre de rires pleins de sous-entendus. Ils n'étaient pas pour elle mais pour la championne apparemment.

Luna s'était dit que ce serait bien de retourner à Jotho et de faire la quête des badges, ou juste pour visiter, ça ne changerais pas grand chose en fait, elle aimait beaucoup cette région, surtout grâce aux rumeurs, n'ayant pas visité grand chose. Le seul problème était qu'elle oubliait toujours d'aller à Carmin-Sur-Mer quand il le fallait. C'est à dire tout les Mercredis. Et justement, Mercredi n'était autre que ce jour là et le bateau était déjà partit très tôt dans la matinée et peut-être revenu. Elle allait donc devoir attendre une semaine, à moins d'oublier encore une fois. Mais bon, ça faisait quand même quatre fois ! Et c'était assez agaçant à force.


«-Mais puisque je te dis que Trempette ne sert à rien ! Inutile d'attendre qu'il se passe quelque chose, imbécile !»

Voilà ce que Ruby essayait de faire comprendre à Lillian alors que celui-ci regardait un Magicarpe doré avec confiance.

«-Je suis sûr que si j'ai assez de patience, il se passera quelque chose ! Contredit-il.
-Et tu veux attendre combien de temps comme ça ? Trois mois ? Le concours sera passé à ce moment !
-Mais Oro y est presque ! Je le sens ! Encore 5 minutes.
-No... Bon ! Il soupira. Encore cinq minutes et on arrête d'attendre. Compris ?
D'accord !»

Et ces cinq minutes passèrent plus vite que prévues aux yeux de l'Italien. Il ré-essaya de convaincre Ruby à attendre un peu mais ce fut vain et il dut abandonner à son plus grand désespoir.

Le brun put donc ainsi commencer correctement ce qu'il avait à faire : Entraîner Lillian. Vous vous en doutez bien.

L'équipe de ce dernier était composée d'un Milobelus, d'un Leuphorie, d'un Moustillon et d'un Magicarpe mentionné précédemment. Donc une équipe entièrement constituée de type Eau, tout ce qu'il y a de plus normal pour un champion d'arène aquatique, même s'il s'avère d'une région d'Italie.

Le fait que Lillian possède un Milobelus arrangeait fortement Ruby, qui, en possèdant un, connaissait assez bien les possibilités de celui-ci.

Par contre, le Magicarpe n'était pas aussi avantageant, bien qu'il soit chromatique, Trempette ne lui permettrait rien d'incroyable. Sérieusement, il n'y a que les pêcheurs pour capturer des Magicarpes à la base, non ? Tout le monde sait qu'ils ne peuvent pas combattre étant donné que Trempette est inutile. Certains pouvaient quand même essayer d'en faire évoluer avec un entraînement spécial, mais bon, il fallait avoir le temps ou y être condamné.

Néanmoins, les Pokémon de Lillian avaient l'air un peu, non, beaucoup plus responsable que lui, ce qui donnait une idée de comment il se débrouillait dans la vie : Avec l'aide de ses Pokémons. Et sûrement de son frère, il en parle souvent ça ne doit pas être pour rien. En tout cas, Ruby n'aimerait pas du tout être à la place de ce fameux frère et le plaignait plus qu'autre chose.

«-Donc, étant donné que les trois quarts des participants seront des débutants tu es assez avantagé par ton expérience. Mais je ne m'étonnerais pas de voir d'autre coordinateurs dans la même situation que toi. Alors il va quand même falloir faire attention, tu vois le truc ?
-Euh, oui.
-Il va donc falloir un bon entraînement. Surtout pour la partie combat car, même si tu es un champion d'arène, ton équipe n'est pas très forte, bien qu'ayant un peu d'expérience.
-Oh je vois.»

Maryann et Tyler, n'ayant d'autre chose à faire les regardait souriants. Ils connaissaient bien Ruby à force, quand il s'agissait de concours, le jeune était à fond. Lillian était vraiment à plaindre, il avait vraiment l'air de nature lente et ce ne serait pas pour cela que le brun le ménagerait, malheureusement.


Mais bon, c'est avec lui comme entraîneur qu'il a le plus de chance de gagner le concours dans deux jours.


Et voilà le chapitre 2 !
Comment ça j'ai un autre chapitre à écrire ?! ): Non mais sérieusement, j'arrive mieux à écrire du Pokémon qu'autre chose, dunno y.
Par contre, l'histoire n'a pas beaucoup avancée mais je pense la faire avancer lentement avant de passer à des choses plus sérieuses, 'voyez ? <)
Sinon, c'est la dernière fois que c'est moi qui m'exprime en dessous du chapitre il y aura un personnage différent à chaque fin et j'avertirais avant de qui il s'agit pour que vous lui posiez des questions entre les deux chapitre, il y répondra au prochain, bien évidemment ! \o
Donc le personnage sera Lin.

_____________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les miliers de fleurs de deux grands cerisiers.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les miliers de fleurs de deux grands cerisiers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cactus (radioactif)
» contre marque
» Poésie dans les Sorcellerie !
» Hommage à deux grands hommes.
» Deux petites fleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Fanfics :: Pokémon-