AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je sais pas (houa le super titre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysiane
Shipper en Herbe
avatarShipper en Herbe


Messages : 58
Localisation : En train de mater Silver par la fenêtre.

MessageSujet: Je sais pas (houa le super titre)   Dim 3 Fév 2013 - 15:43

Yoch les petit gens, je me suis décidé à écrire un OS sur l'un des shipping, pas la peine de préciser lequel, je suis sur que toute personne ayant lut ma présentation le sais déjà.
Enfin, je vous laisse découvrir mon talent (et vais me cacher très vite pour éviter les tomates)
ps: (qui est censé être à la fin) désolé d'avance pour les fautes d’orthographe, j'en ai corrigée pas mal, mais je suis sur qu'il en reste beaucoup.

Le soleil au zénith inondant la mer de reflet doré. La plage, vide malgré l'heure et le temps, était balayée par une douce brise rafraîchissante sous la chaleur étouffante qui régnait. Tout le monde était resté chez soit à cause de la température plus qu’anormale que provoquait l'astre solaire.
Lui, était là, assis sur le sable, à contemplé l’étendu d'eau, perdu dans ses pensées. Ce qu'il faisait là ? Il n'en avait aucune idée, lui qui préfère le froid et la solitude, les endroits sombre et inhabités, il se retrouvait sur une plage qui aurait dut être bondée de monde actuellement et plein cagnard qui plus est.
Il soupira, peut-être que son ''rival'' avait plus d’influence sur lui qu'il ne voulait bien l'admettre, après tout il était bien au bort de la mer qui borde le village où ils se sont rencontrés, non ?
Un autre soupire passa ses lèvres, il était tellement devenu dépendant de sa présence, qu'après un mois sans le voir, il en était venu à camper dans le village à coté de cher lui, dans l'espoir de le voir passer saluer sa mère. Bien sur, quand ils se croiseraient, il feindrait le hasard, alors que c'était devenu faux depuis près d'un ans déjà, en faite c'était devenu faux environs deux mois après leur rencontre, quand le brun lui avait fait comprendre que malgré leur rivalité, il le considérait comme un ami, le premier ami du garçon. Qui pour lui avait dépassé le stade ''ami'' depuis longtemps, mais cela faisait également parti des choses qu'il ne lui disait pas. En fait il ne lui disait pas grand chose, il passait plus de temps à le rabaisser, alors qu'il ne pensait plus un mot de cela depuis belle lurette, après tout, il est le seul qui ai réussi à le faire sourire, ne serrais-se qu'un petit peut. Mais par peur de le perdre, il continuait à agir comme il le faisait le mieux, comme quelqu'un d'insociable et supérieur.
Il se leva, cet endroit avait beau lui faire pensé au dresseur, beau, chaleureux et accueillant, ce n'était pas ici qu'il allait le trouver, du moins c'est ce qu'il pensait, car alors qu'il fixait une dernière fois l’étendu d'eau, il entendit du bruit derrière lui. Il se retourna lentement, pour LE voir arriver, accompagné de son amie. Son cœur se mit à battre plus rapidement à sa vu, il cacha rapidement les rougeurs qui lui prenait les joues en baissant la tête, et reprit l’expression neutre qui le caractérisait au près des autres.
Il regarda ensuite le brun arriver vers lui avec son grand sourire. Heureusement que celui-ci n'était pas arrivé dix seconde avant, sinon il aurait été pris sur le fait, les lèvres légèrement étiré de béatitude, pensant à celui qui avait réussi à briser la gaine de glace qui emprisonnait son cœur, chose qui ne devait surtout pas se produire, et encore moins par son ''rival''.
-Hey, cria le concerné, mais c'est Silver.
Évidement que c'était lui, qui voulait-il que se soit d'autre, Mew? Mais bien sur.
-Ouai, et alors ? grogna le roux.
-Rien, c'était juste un constatation.
-Aussi stupide que celui qui l'a dite. Répliqua t-il
La personne qui l'accompagnait, une jeune fille au cheveux azur attachés en deux couettes, portent un haut rouge surmontée par une veste blanche et un short jaune et noir, se plaça entre les deux.
-Non mais dites donc, c'est pas parce que monsieur est insociable qu'il est obligé d'être exécrable avec tout le monde.
-Humf, souffla le rouquin.
Pour qui elle se prenait cette fille ? Déjà qu'elle lui piquait la seule personne qui ai de l’importance à c'est yeux, et en plus elle se mêlait de ses affaire à lui, elle l'énervait plus que beaucoup. Il observa rapidement Gold, qui c'était déjà littéralement jeté à l'eau pendant qu'elle lui parlait, et éclaboussait le ciel comme un enfant de trois ans. Silver esquissa un sourire, avant de se retourner pour partir. Mais c'était sans compté sur l'autre dresseur, qui n'était pas de cet avis, et qui sorti de l'eau en courant.
-Silver ! Reste t'amuser avec nous. Lui cria t-il.
-Sans façon, j'ai passé l'age.
-Allé quoi, rire un peu ne te fera pas de mal.
Il s’arrêta pour répliquer un de c'est trucs méchant dont il ne pensait pas mot, mais quand il se retourna, la seul chose qu'il vit c'est le brun se prendre les pieds dans une branche sorti d'on ne sais où, et lui tomber dessus dans un bruit sourd.
Il se cogna la tête sur le sable et une vive douleur lui traversa le crâne. Cependant, elle fut passagère, et qu'en il reprit c'est esprit, il voulu se lever. Erreur qu'il n’aurait pas du faire, car c'est à ce moment là qu'il se rendit compte de la position dans la quel ils se trouvaient, le brun étalé sur lui de façon plutôt provocatrice et leurs lèvres celées, ho my Arceus. Le garçon aux pupilles argenté ferma les yeux pour profiter de cet instant qui ne se reproduirait sûrement jamais, avant que son homonyme ne se rende compte également de la situation.
Quelques instants après, le brun se releva brusquement, mais au lieu de recracher ses poumons comme si attendait, il se retourna, aussi rouge qu'un Groudon en colère. Le roux, surprit par sa réaction, et n'en menant pas plus large, parti en direction du centre pokemon le plus rapidement qu'il le pouvait.
En chemin il ne put penser à autre chose qu'au lèvres douces et sucrées de Gold, mais maintenant, le brun voudrait-il encore l'approcher ? ça l'étonnerait beaucoup. Malgré tout, il ne pouvait s’empêcher d'espérer, alors qu'il savait bien qu'il ne se passerait rien entre eux. Il se dirigea à pas lent vers la porte du centre qui s'ouvrit dans un léger grincement à sont passage, puis alla vers l'infirmière Joëlle. Il se mit en face du comptoir et interpella la femme. Il allait lui poser la question que lui posait tout les dresseurs qui venais, mais elle prit les devant :
-Je suis désolé mon garçon, mais je n'ai pas fini d'examiner t'es pokemons. Attend encore une dizaine de minutes.
Il grogna un merci, et parti s’asseoir dans un fauteuil à l'autre bout de la pièce, attendant de pouvoir récupérer ses compagnons.
Quelques temps après, il entendit les portes automatique s’ouvrir de nouveau, mais cette fois sur Gold et Cristal, la jeune femme semblait d'ailleurs entrain de faire un grand monologue que le brun n'écoutait pas du tout. Ils demandèrent apparemment une chambre pour le nuit, mais il ne puis confirmer, étant trop loin pour capter leur dires.
Il vit ensuite le brun monter, alors que la fille se dirigeait dehors, non sans lui crier un ''Espèce d'idiot'' au passage.
Presque une demi-heure après, l'infirmière l'appela et lui remit ses pokemons. Il monta ensuite dans sa chambre dans l'espoir de prendre une douche et d'oublier les émotions de la journée. Il parcouru le couloir à la recherche de la pièce, fixa les portes beige avec un intérêt particulier. Il devait vraiment avoir l'aire débile comme ça. Il soupira, jusqu’où cette histoire allait elle le mener.
Il trouva enfin le lieu voulu, il allait inséré la clé pour ouvrir, quand il s’aperçut que c'était déjà le cas. Il poussa prudemment la porte les sourcils froncés, et fut surprit de trouver assis sur son lit le garçon qui hantait ses pensées.
Il fit comme si il n'avait rien vu, et passa devant le brun dans l'intention de prendre sa douche. Mais celui-ci l’arrêta en lui prenant le poignet.
-Silver.
-Hum ?
-C'était quoi tout à l'heure exactement.
La voix du garçon était sèche et probablement chargé de colère. Comprenant à quoi il faisait allusion, le roux se figea.
-J’attends.
-Rien. Lâcha t-il.
-Rien ? Ne te moque pas de moi, on c'est embrassés je te signale, et tu avait l'aire d'y prendre goût.
Et merde, lui qui espérait que ce serait passé inaperçu, c'était raté, et connaissant Gold, il savait qu'il ne partirait pas tant qu'il n'aurait pas ses réponses, autant le lui dire tout de suite.
Rassemblant son courage, il ouvrit la bouche :
-...T'aime, souffla t-il.
-Hein ?
-...T'aime, continua t-il sur le même ton.
-Je t'entend pas, soupira l'autre.
-JE T'AIME IDIOT !
- … .
Le brun le regarda, surprit. Silver tourna le tête, persuadé d'avoir à essuyer un refus. Le garçon au yeux d'or reprit ses esprits et tira le roux vers lui, celant de nouveaux leurs lèvres.
-Moi aussi, souffla t-il toujours collé à lui.
Le rouquin ne percuta même pas ses mots, son cerveau, d'habitude si réactif, était passé en mode stand-by depuis un moment déjà. Il se laissa allé contre son ami, ou plutôt amant désormais.
-En effet, je crois que ça ta plus.
-Ça se pourrai, répliqua t-il avec un léger sourire.
Il s'assirent l'un à coté de l'autre, recommençant à s'embrasser en se murmurant des mots doux, jusqu'à ce que le brun face l'erreur de passé sa main sous le haut de son compagnon. Celui-ci recula précipitamment, légèrement apeuré.
-Silver ? Ça va ?
-Ou... oui.
-Tu est sur ?
-T'inquiète.
Il remarqua le regard interrogateur du brun et lui dit.
-Je préfère ne pas t'en parler maintenant si tu veut bien.
Devant la mine triste de son petit-ami, il préféra ne pas insister pour le moment. Silver n'était pas encore près à lui raconter son passé, très, tourmenté, et il avait également peur de perdre son amour en lui parlant de cela maintenant, il préférait laissé le temps faire son œuvre avant de dire quoi que se soit à se sujet.
-Ok, mais à la place je veut que tu m'explique pourquoi tu passe ton temps à me rabaissé si tu m'aime.
-Au début, c'était vraiment pour te rabaissé, après, c'était pour ne pas voir que j'avais des sentiments pour toi, et ensuite pour ne pas que toi tu comprenne, j'avais peur que tu ne veuille plus me parler si tu savait, et je doit avouer que je suis devenu très dépendant de ta présence.
Au fur et à mesure qu'il avait dit sa phrase, sa voix avait lentement baissé, et ses joues c'était coloré.
-D'accord.
Il leva les yeux vers lui, surprit par sa réaction si naturel et il le vit lui sourire, encore. Il fini par en faire de même, le plus grand sourire qu'il n'avait jamais fait, en même temps il souriait rarement, mais il sentait que cela allait bien vite changer en compagnie de Gold.
Celui-ci, se leva et lui tendit la main sous le regard surprit de Silver.
-Prépare t'es affaires, je t’emmène cher moi, et ne ronchonne pas, tu n'a pas vraiment le choix.
Le roux ne répliqua pas et suivit les directives du brun. Son sac fut fait asses rapidement, il faut dire qu'il ne possédait pas grand chose.
Le garçon aux cheveux ébène le tira dehors et il marchèrent main dans la main jusqu'à une Cristal boudeuse qui profita de tout le trajet pour crier sur Silver qu'il était un imbécile qui lui avait piqué Gold, ou encore qu'il y avait plus simple comme déclaration que de faire semblant de détester l'être aimé, provocant de grand éclat de rire cher les deux garçons.

Voili voulou les pitits gens ^-^.
J'ai possibilité de faire une suite, dites moi si vous la voulez.
Revenir en haut Aller en bas
 

Je sais pas (houa le super titre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et voilà, mes amis, comment meurt un super titre...
» J'sais pas quoi mettre comme titre O_O;
» Je sais pas quoi donner comme titre... Ah si, voici mes vidéos! Original hein?
» Promo Angle comics au Super U
» Mario Super Smash Bros Brawl ( ça c'est du titre a rallonge ...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Fanfics :: Pokémon-